Vous êtes ici : Accueil – Connaître le Ministère > Salle de presse > Communiqués > La solidarité : une richesse pour le Québec
 
 
 
MinistreMinistèrePlanificationProgrammesFormulairesRecherche et statistiquesPublicationsSalle de presse

Communiqués

La solidarité : une richesse pour le Québec

La ministre annonce le nombre d’immigrants qui seront admis en 2014 et 2015 et une hausse des investissements pour la francisation et l’intégration des personnes immigrantes

Québec, le 31 octobre 2013 – La ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane De Courcy, a déposé aujourd’hui le Plan d’immigration du Québec pour l’année 2014 à l’Assemble nationale. Elle a également annoncé un investissement pour les trois prochaines années de 57 M$, dont 13,5 M$ en financement supplémentaire pour la francisation des personnes immigrantes. Les sommes allouées permettront d’accroître et de diversifier les services en francisation offerts aux personnes immigrantes, à l'étranger et au Québec. Cette mesure phare du plan d’action Un Québec fort de son immigration fait partie des 24 mesures qui visent à maximiser l’apport de l’immigration au développement économique, culturel et social du Québec.

L’objectif du gouvernement est d’admettre entre 49 500 et 52 500 personnes immigrantes en 2014 et entre 48 500 et 51 500 en 2015, dont au moins 65 % d’immigrants de la catégorie économique. « Je rappelle que le plan que je dépose aujourd’hui s’inscrit dans la planification pluriannuelle 2012-2015 établie par le gouvernement précédent. Ce dernier visait une stabilisation progressive des niveaux d’immigration avec une cible de 50 000 admissions à la fin de la période 2012-2015, mais dans les faits, la cible fixée pour 2012 a été dépassée avec plus de 55 000 immigrants et les volumes sont jusqu’à maintenant demeurés élevés », a indiqué la ministre.

« Je crois, a-t-elle ajouté, qu’il est indispensable de réduire légèrement les niveaux d’immigration et de hausser le budget consacré à l’intégration et à la francisation des personnes immigrantes. Ceci devrait permettre au gouvernement d’atteindre l’équilibre, à court terme, entre le nombre d’admissions et le soutien à l’intégration offert pour faire en sorte que les personnes qui choisissent le Québec puissent y réaliser leur projet de vie. »

Vers une nouvelle loi sur l’immigration et un nouvel énoncé de politique

La ministre a également indiqué que pour maintenir un système d’immigration efficace et performant, elle entend moderniser la Loi sur l’immigration qui a été adoptée en 1968. Cela permettra notamment de développer un nouveau système basé sur la « déclaration d’intérêt ». Ce moyen novateur permettra de choisir en continu les candidats qui répondent le mieux aux besoins du Québec, et plus particulièrement aux besoins des employeurs et des régions. Aussi,  par voie de conséquence, nous pourrons éliminer les longues attentes que doivent trop souvent subir les candidats à l’immigration.

La ministre souhaite en outre revoir prochainement l’énoncé de politique en matière d’immigration, instauré il y a plus de 20 ans, et consulter la population du Québec pour établir les orientations et les niveaux d’immigration pour la prochaine planification pluriannuelle.

Le Plan d’immigration du Québec 2014 a pour corollaire le plan d’action Un Québec fort de son immigration. Alors que la planification de l’immigration pour 2014 vise à sélectionner une immigration apte à répondre aux besoins économiques et démographiques du Québec et à contribuer à la pérennité du français, la langue commune, « les mesures et les investissements annoncés en francisation et en intégration montrent l’intention ferme du gouvernement de permettre à l’ensemble des personnes nouvellement arrivées de vivre et de travailler en français partout au Québec », a souligné la ministre Diane De Courcy.

13,5 M$ d’argent supplémentaire pour la francisation

La mise en œuvre du plan d’action Un Québec fort de son immigration, dont certaines mesures ont débuté au cours des derniers mois, s’échelonnera jusqu’en 2016. Ce plan, élaboré au terme d’une tournée de la ministre dans les 17 régions du Québec, s’articule autour de six axes :

  • Mieux sélectionner pour faciliter l’intégration en français des personnes immigrantes;
  • Améliorer le niveau de préparation avant l’arrivée au Québec;
  • Faciliter l’intégration en francisant davantage au Québec;
  • Mieux arrimer les actions en matière d’intégration;
  • Favoriser l’établissement durable en région et mieux soutenir les entreprises;
  • Mobiliser les collectivités et la population pour faciliter l’intégration.

 

Pour plus d’information sur le Plan d’immigration du Québec pour l’année 2014, consultez le site Web du Ministère au www.micc.gouv.qc.ca/plan-immigration (PDF, 175 Ko).

Pour plus d’information sur le plan d’action, consultez le site Web du Ministère au www.micc.gouv.qc.ca/unquebecfort.

- 30 -

  Haut de page
 
Des services de qualité, nous y tenons!
Vous avez des commentaires, des suggestions ou une plainte à formuler,
n'hésitez pas à communiquer avec le Commissaire aux plaintes et à la qualité des services.
Politique de confidentialité | Réalisation du site | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière révision : 2013-10-31
Portail du gouvernement du Québec